Believe Recordings

Amine

Personne n'a oublié l'accordéon et les violons en ouverture du tube « Sobri (notre destin) ». Ni les guitares funky, la basse ronde et le refrain ravageur de « J'voulais ». La voix douce et sucrée d’Amine, son visage rieur et sa complicité avec Leslie lui permet alors de connaître les joies du succès. Costume gris anthracite, allure svelte, il chante en direct devant plusieurs millions de téléspectateurs début 2005 aux NRJ Music Awards. Toutes les émissions de variété s'arrachent ce duo qui fusionne musique orientale et R'n'b ultra efficace. Sur l'album « Rai'n'b fever », Amine collabore avec de nombreux artistes, dont des grands noms du rap, Kery James et La Fouine en tête, mais aussi du raï comme Cheb Khaled.

Dix ans plus tard, presque jour pour jour, le producteur Kore joue un grand rôle dans son renouveau en mettant la main à la pâte pour la production du disque. Tout comme son frère Nasser qui l’épaule dans la composition des mélodies. Car Amine n’a pas fait les choses à moitié. En 2009, après 2 albums en solo bien accueillis par son public, il devient papa et s’offre une parenthèse afin de se consacrer pleinement à son fils. Direction le Maroc, son pays natal. « J'avais besoin de faire le vide dans ma tête, il m'est arrivé de passer une année entière sans écouter de musique. J'ai besoin d'être honnête avec moi-même et j'ai attendu que la musique m'appelle. »

Là-bas, il renoue avec ses premiers amours : le dessin, le design, le stylisme. « C'est ma première passion artistique. Adolescent, je ne sortais pas beaucoup, je restais enfermé chez moi avec mes feuilles et mes crayons. J'essaye d'allier les deux aujourd'hui. »

Désormais jeune papa, le chanteur aborde la vie avec plus de sérénité, il prend le temps de savourer les bonnes choses, de se ressourcer avec ses proches. Jusqu'au jour où les signes de la vie le poussent à prendre la plume. « J'ai croisé une personne plutôt âgée dans un petit village perdu qui m'a demandé ce que je devenais, alors que j'avais mis la musique de côté. Et je suis quelqu'un qui ne crois pas au hasard. »

Il écrit un premier titre, « On verra », résumé assez explicite de son parcours, de son état d'esprit et de sa renaissance. « J'ai traversé une période assez compliquée personnellement, mes chansons sont comme des messages subliminaux, je dis presque tout sans forcément rentrer dans les détails. »

Spontanément, il décide d'appeler son nouvel album « Casablanca », comme un clin d'oeil à son propre point de départ. « A force de vivre, j'écris ma vie pleine de ratures, j'attendrai mon heure », s'exclame-t-il sur le très funky « Ose ». Sur le titre d'ouverture, « On verra », tube en puissance, il tourne définitivement la page. « J'ai purgé ma peine, plus rien à perdre, un jour tu comprendras. Je ne suis plus le même, je ne regrette rien, on assume jusqu'au bout », lance-t-il sur un air irrésistiblement dansant.

Le premier single de l'album, « Senorita », hymne à la femme et hymne à la vie, indique parfaitement l'état d'esprit du disque, qu'il a voulu chaleureux, ensoleillé et follement généreux. Quelques accords de guitare, une mélodie entêtante, un refrain qu'on imagine déjà chanté à tue-tête sur toutes les plages cet été, un tube imparable est né. « Je ne fais pas de la musique pointue, il faut que ça reste accessible à tous. J'ai envie que le plus grand nombre de gens entendent, car il s'agit d'instants de vie que je partage. Je crois qu'on vit tous les mêmes choses à des moments différents, ce qui fait qu'on arrive à communiquer. La musique sert aussi à ça. »

Et des tubes, l'album en compte à la pelle. Il y a le planant « Ce moment », le déchirant « Mon choix », qui évoque les tourments perpétuels du supplice amoureux. Il est certaines évidences contre lesquelles il ne sert à rien de lutter. « Comme d'hab », imaginé, écrit et chanté en une seule soirée, en fait partie. Dès la première écoute, le flow percutant d’Amine fait mouche et la mélodie enluminée rappellent que ses influences vont au-delà du raï qui l’a fait connaître. Dans son iPod, on retrouve Michael Jackson, Stevie Wonder et toutes les gloires de la Motown. Avec ce nouvel album aux frontières de la pop et de la chanson française, dont il signe pour la première fois tous les textes, Amine revient par la grande porte. Et si c'était « son destin » ?

 

NEWS

Découvrez le nouveau tube d'Amine !! ‪#‎RendezVous‬
https://Amine.lnk.to/RendezVous

Amine - Señorita
Amine est de retour avec un nouveau titre "SEÑORITA" en avant première sur Pure Charts ! https://www.youtube.com/watch?v=CctG_0544vU

Photos

Albums

Pro

 

YouTube Spotify